Agriculture

Le Groupe thématique (GTh) "Agriculture" est animé par M. Luc Servant (APCA), assisté de Mme Nathalie Galiri :

Zoom sur... les MAE collectives et Paiements pour services Environnementaux

L’objectif de cette expérimentation est de proposer des outils d’aide au maintien et au changement des pratiques à travers une méthodologie de contractualisation collective et la mise en œuvre de Paiements pour Services Environnementaux (PSE).

Début 2019, un groupe de travail a été constitué impliquant des éleveurs, les pilotes des 3 sites d’expérimentations, le MTES, l’APCA… Le groupe de travail est animé par Yves Brugière (rédacteur du rapport) et Jean-Baptiste Milcamps (DDTM 17).

Concernant les MAE collectives, le groupe de travail a effectué des propositions de mesures collectives autour de 5 axes :

  • Entretien du réseau hydraulique tertiaire
  • Maîtrise du parasitisme
  • Lutte contre les espèces exotiques envahissantes (EEE)
  • Plan de fauche
  • Système de pâturage en zone humide

Ces propositions vont être prochainement présentées aux MTES et MAA pour validation.

Concernant les PSE, le cadre d’expérimentation reste à construire.

 

 

Zoom sur... le mission d'expérimentations "Préservation de l'élevage extensif, gestionnaire des milieux humides"

Suite à la publication en novembre 2017 du rapport « Préservation de l’élevage extensif, gestionnaire des milieux humides » rédigé par le CGEDD et le CGAAER, une mission d’expérimentation  sur l’établissement de projets territoriaux durables impliqués dans la préservation des milieux humides par le maintien d’un élevage extensif a été engagée. Elle a démarré au second semestre 2018 et est prévue sur 5 ans. Son objectif principal est de mettre les éleveurs au cœur d'un projet territorial de développement durable élaboré par l'ensemble des acteurs et porté par les élus territoriaux.

Trois sites ont été retenus pour mener à bien cette expérimentation :

  • La Baie de Somme et la plaine maritime picarde (Le Syndicat Mixte Baie de Somme/Grand Littoral Picard, la Chambre d’agriculture de la Somme)
  • Les marais du Cotentin et du Bessin (le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, la Chambre d’agriculture de la Manche)
  • Le marais du Brouage (la Chambre d’agriculture de la Charente-Maritime, la communauté d’agglomération Rochefort Océan, la Communauté de communes du Bassin de Marennes)

La mission  est pilotée par le Forum des Marais Atlantiques (FMA), appuyé de l’INRA de Saint Laurent de la Prée pour l’accompagnement des sites pilotes dans la mise en œuvre de leurs expérimentations.

La méthodologie d’expérimentation repose sur :

  • L’approche territoriale, globale et systémique ;
  • La prise en charge collective des questions d'intérêt général (gestion des niveaux d’eau, foncier, questions sanitaires, lutte contre les espèces invasives…) ;
  • Le développement de systèmes d’élevage à l’herbe, économes en intrants, misant sur la qualité des produits ;
  • L’amélioration de la valorisation des productions en développant le bio, les circuits courts et la labellisation des produits ;
  • L’évolution des systèmes d’aides en proposant la mise en place de MAEC collectives et/ou le paiement pour services environnementaux.

Pour en savoir plus :

Site du FMA 

Lien vers le rapport "Préservation de l'élevage extensif, gestionnaire des milieux humides

Revue "Zones Humides" : article sur les travaux menés dans le cadre de la mission CGAAER/CGEDD (cf p.24)

 

 

Rapport parlemmentaire "Terres d'eau, terres d'avenir"

En savoir plus...

Zoom sur... L’objectif d’une catégorie « zone humide » au Concours général agricole des Pratiques Agro-écologiques, Prairies et Parcours"

Anciennement le Concours général agricole des prairies fleuries, le CGA des Pratiques Agro-écologiques Prairies et Parcours est piloté par l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA). Il vise à récompenser, à travers un prix d’excellence professionnelle, les savoir-faire et la technicité des agriculteurs dont les parcelles présentent le meilleur équilibre agri-écologique dans différentes catégories de prairies de fauche et de pâture. Depuis son origine, plus de 1500 éleveurs ont concouru.

Le concours est ouvert aux éleveurs en activité, situés dans les territoires organisateurs, qui valorisent des pâturages et des prairies de fauche non semées, riches en espèces, afin d’en tirer le meilleur profit dans l’alimentation des troupeaux.

Depuis sa création en 2010, le Concours prend de l’ampleur :

  • 2017 : 44 territoires organisateurs, 48 lauréats
  • 2018 : 50 territoires organisateurs, 54 lauréats
  • 2019 : 65 territoires inscrits

À la suite de plusieurs échanges entre la Fédération des parcs naturels régionaux et le Parc naturel régional (PNR) de Camargue, l’association Ramsar France a intégré le comité national d’organisation du concours afin de valoriser l’agriculture sur les zones humides, activité présente sur nombre de sites Ramsar, et pérenniser la catégorie «zones humides». Aujourd’hui, la catégorie « Fauche (et pâturage) / Plaine et Piémont / Humide » est l’une des plus représentées au sein du concours. Pour l’édition 2018, 15 candidats s’y sont inscrits.

En savoir plus...

Edition 2016 "Les prairies humides à l'honneur"

Edition 2017

B. Coïc - Animateur de réseau - Association Ramsar France
S. Arnassant - Responsable du pôle Biodiversité et patrimoine naturel - PNR de Camargue

Zoom sur... la journée territoriale "Projets agricoles en milieux humides" en plaine maritime picarde - 19 septembre 2017

 

Le mardi 19 septembre dernier, l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture et la Chambre d’agriculture de la Somme ont organisé une journée « Projets agricoles en milieux humides » au sein de la plaine maritime picarde qui a permis de réunir 44 participants. Cette journée technique d’échanges entre partenaires territoriaux des régions Hauts-de-France, Normandie et Ile-de-France, s’inscrit dans le cadre de l’action 19 « Valoriser les expériences positives en matière d’élevage extensif et de polyculture-élevage en milieu humide » du troisième plan national d’actions en faveur des milieux humides 2014-2018.

Au-delà du partage d’expériences autour des actions menées par la Chambre d’agriculture de la Somme et le Syndicat mixte Baie de Somme au sein de la plaine maritime picarde, cet événement a permis aux différents acteurs territoriaux partenaires sur cette thématique de se rencontrer et d’échanger.

Afin d’avoir une vue d’ensemble sur le programme d’actions mené en plaine maritime picarde, la journée était structurée autour de 3 temps forts :

  • Le matin, une séquence plénière articulée autour de 7 interventions concises, du cadre national d’actions jusqu’aux actions locales ;
  • Le midi, la remise des prix du Concours général agricole des prairies fleuries 2017 de la plaine maritime picarde ;
  • L’après-midi, deux visites de terrain et le témoignage d’un éleveur sur la reconversion de son exploitation.

Téléchargez les actes de la journée et les supports de présentation diffusés lors de cet événement !

 

      

 

 

Réunion 1 du GTh - 25 mars 2015 :

Réunion 2 du GTh - 1er juillet 2015 :

Réunion 3 du GTh - 02 octobre 2015 :

Réunion 4 du GTh - 19 février 2016 :

Réunion 5 du GTh - 25 mai (après-midi) et 26 mai, Rochefort :

Réunion 6 du GTh - 17 novembre 2016, Paris :

Réunion 7 du GTh - 29 mars 2017, Paris :

Réunion 8 du GTh - 09 juin 2017, Paris :

Réunion 9 du GTh - 26 octobre 2017, Paris :

Réunion 10 du GTh - 20 mars 2018, Paris :

Réunion 11 du GTh - 26 juin 2018, Paris :

Réunion 12 du GTh - 16 octobre 2018, Paris :

Fiches actions :

 

Réunion 13 du GTh - 7 mars 2019, Paris :

 

Réunion 14 du GTh - 13 juin 2019, Paris :

Axe 4 : Renforcer la prise en compte des milieux humides dans les autres politiques de gestion de l’espace
Axe 4.1 : Renforcer la prise en compte des milieux humides dans les politiques agricoles
Fiche actionAutre document
18
Améliorer la formation des agriculteurs sur l’agriculture et l’élevage en milieu humide
19
Valoriser les expériences positives en matière d’élevage extensif et de polyculture-élevage en milieu humide
20
Elaborer un guide technique « Valeurs d’usage des zones humides pour l’élevage »
21
Améliorer la gestion sanitaire des troupeaux en milieu humide
22
Monter une étude sur la viabilité et la pérennité des systèmes d’élevage en milieu humide
23
Mettre en place des outils financiers pour développer l’agro-écologie dans les milieux humides et suivre leur mise en œuvre
24
Promouvoir des formes d’élevage collectives
25
Lancer une réflexion nationale sur le maraîchage en milieu humide et sur son avenir
XX
Développer le Concours Général Agricole des Pratiques AgroEcologiques - Parcours et Prairies - dans les territoires d’élevage en milieu humide
Document(s):